boudin

Mariage heureux d’une poire et d’un boudin

Toute ressemblance dans cette recette avec des personnages de la vie réelle ne pourrait être que fortuite évidemment !
N’y voyez aucun lien non plus avec la fête des amoureux du jour. Ma moitié et moi ne l’avons jamais fêtée, oserais-je dire que c’est la fête tous les jours ?
Il ne manquerait plus que ça : n’avoir plus qu’un jour dans l’année pour dire à mon amoureux tout le bien que je pense de lui ou qu’il n’ait que ce jour là pour m’offrir un joli bouquet de fleurs…

Revenons à nos cochonailles :

Le boudin n’est pas très glamour, ni tendance, mais fait plutôt partie de la cuisine du terroir, un peu à l’ancienne. Lorsque j’étais enfant, ma mère en préparait souvent avec des pommes poêlées et des pommes de terres sautées. J’aimais déjà ce mélange et je n’étais pas rebutée comme certains, juste à l’évocation du mot. Il m’arrive de mettre occasionnellement au menu ce plat que j’affectionne mais les hommes de la maison ne partagent pas mon engouement, je m’étais donc lancée ce défi : leur faire manger aimer le boudin. Mission accomplie.

Pour changer de la pomme, j’ai osé le mélange avec la poire et cherché une idée pour enrober « l’affaire ». Il me restait des feuilles de bricks au refrigérateur, les fiançailles pouvaient être célébrées !

 Ingrédients pour une vingtaine de triangles :

2 poires
3 boudins à la pomme
échalotes
10 feuilles de brick

  1. Pelez les poires et découpez les en petits cubes
  2. Faites chauffer une noisette de beurre au fond d’une poêle chaude
  3. Faites cuire à feu moyen puis « compotez » les poires pendant 1/4h à feu très doux, réservez au chaud
  4. Faites blondir quelques échalotes à la poêle
  5. Enlevez la peau du boudin et écrasez-le avec les échalotes
  6. Lorsqu’il a une consistance homogène ajoutez les poires et mélangez
  7. Découpez vos feuilles de brick en 2 demi-lunes
  8. Empaquetez cette farce dans des feuilles de bricks en suivant le dessin qui suit :pliage-brick
  9. Passez au four chauffé à180°C et cuisez 1/4h d’heure de chaque coté jusqu’à coloration de la brick.

Allez ne vous inquiétez pas pour le pliage, je vous joins un petit lien pour réussir vos triangles : ici, une vidéo vaut mieux qu’un long discours

La gente masculine de la maison a fait un très bel accueil à ces petits triangles…

Ce jour là, le hasard avait déposé sur la table  une petite sauce au roquefort, pas du tout prévue pour le boudin, mais qui a très largement contribué à leur succès.

Si vous êtes tentés, faites fondre à feu très doux un morceau de roquefort et quelques cuillères de crème (d’amande chez nous, c’est un peu plus light en graisses animales).

Servez les bricks tièdes, accompagnées d’une salade verte. Assaisonnez avec de l’huile de noix et/ou parsemez de cerneaux de noix ou d’autres graines.

Parfois, mariage hasardeux peut donc rimer avec mariage heureux!

Bon appétit

20140214-165006.jpg

spacer

One comment on “Mariage heureux d’une poire et d’un boudin

Laisser un commentaire